Conseil Supérieur d’Ahl-ul Bayt pour la Culture et le Développement au Burkina Faso

Conseil Supérieur Ahl-ul Bayt pour la Culture et le Développement (CSA/CD) 

Actualités

1Le conseil supérieur des Ahl ul Bayt pour la culture et le développement (CSA/CD) a organisé le 11 Avril 2017, une conférence publique sur « La place de l’Imam Ali (as) dans l’Islam ». C’était à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de l’Imam Ali (as) le 13 Radjab ou le 13ème jour du 7ème mois lunaire.

1Le conseil supérieur des Ahl ul Bayt pour la culture et le développement (CSA/CD) a organisé le 11 Avril 2017, une conférence publique sur « La place de l’Imam Ali (as) dans l’Islam ». C’était à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de l’Imam Ali (as) le 13 Radjab ou le 13ème jour du 7ème mois lunaire.

jurnée fatima ghadir et csa 182Comme à l‘accoutumée, la cellule féminine du Conseil supérieur des Ahl ul Bayt (CSA/CD) a organisé le 19 Mars 2017 à Ouagadougou, l’anniversaire de la vénérée Fatima Zahra (as), fille du prophète de l‘islam en tant que journée internationale de la femme musulmane. Placée sous le signe de « rôle de la femme musulmane dans la promotion de la cohésion sociale », la 11ème édition de cette journée a connu la présence d’une hôte de marque en la personne de Bernadette OUEDRAOGO, burkinabè vivant à Madagascar.

Les psychologues sont d’avis que l’affection des parents envers les enfants laisse des traces importantes dans la vie de l’enfant. Il a confiance en lui et est sociable envers les autres. Toutes les formes de craintes et d’angoisse se dissipent. Par contre le mauvais comportement envers les enfants, le manque d’attention porté à la personnalité des enfants sont entre autres sources de dérapage dans leur éducation. 1 eleve

Les maux tels que le mauvais comportement envers les enfants, la rigueur non fondée et des craintes inutiles sont entre autres des causes de dérèglement mental chez les enfants. Le manque d’attention porté à la personnalité des enfants est aussi source de dérapage dans leur éducation. Il est rapporté que le prophète (Pslf) passait la main sur la tête de sa fille et de ses petits-enfants chaque matin. C’est une attitude que les enfants apprécient beaucoup. Un enfant motivé par un tel geste de la part des parents trouve la sérénité, la sécurité, et l’espoir. Il réalise qu’il a sa place dans la maison et qu’il occupe une place de choix. Les psychologues sont d’avis que l’affection des parents envers les enfants laisse des traces importantes dans la vie de l’enfant. Il a confiance en lui et est sociable envers les autres. Toutes les formes de craintes et d’angoisse se dissipent.

Prévenir vaut mieux que guérir

La négligence et le manque de sérieux des parents dans l’éducation sont à la base des problèmes de déréglage et de comportements déplacés des enfants. Le messager de l’islam affirme : «Que Dieu soit miséricordieux envers ceux qui aident leurs enfants à avoir de bons comportements ». On a demandé au prophète (Pslf) comment ?, il a répondu : qu’ils apprécient ce que l’enfant a fait dans la mesure de ses forces ; qu’ils ne veulent pas de lui quelque chose dont il n’a pas la capacité ; qu’ils évitent de le conduire au pêché ; qu’ils ne lui mentent pas et évitent de jouer les malins vis-à-vis de lui ou en face de lui ». Les parents doivent eux aussi établir un programme d’éducation en fonction des attentes qu’ils ont des enfants afin de pouvoir déterminer leurs responsabilités.

La vie scolaire 2 élève

Si l’organisation de l’école est bâtie sur des règles éducatives adéquates, l’élève va acquérir un nouveau caractère suite à l’obéissance à cette organisation. Par exemple les élèves doivent sentir que dans le système scolaire les lois, le pouvoir et le corps social répriment les transgresseurs et que d’une part la partie lésée est protégée par ces institutions et d’autre part il n’est nullement nécessaire de se rendre justice. Ces pratiques scolaires éduquent l’enfant au respect des lois et au sentiment de justice.  L’organisation scolaire doit amener l’enfant à s’habituer à la ponctualité, à la discipline, à acquérir le sens de responsabilité, etc.
Elle doit également faire grandir chez l’élève l’attention à la propreté, le respect de l’ordre, le refus d’ingérence dans les affaires d’autrui, le rayonnement de la vie collective, etc.

 Rassemblés par Hamadi BARO

Source :

1-       Les principes de l‘éducation de l’enfance musulmane, de la fondation al Balagh

2-       Cheikh Mohammad Taqi FALSAFI, www.alhassanain.com

3-       Ishaq Bawi, Les étapes de la croissance, Téhéran, 1370www.tebyan.net

Page 1 of 18

Vidéo

Nos Partenaires et Associations soeurs

arton50 faib  images  images 1  images 2

Droit musulman

Dogme musulman

Famille musulmane

Spiritualité

Image de doa

 

Lire Plus sur la Spiritualité

You are here: Home